L’association

L’association Valdec’Quint (valorisation par l’animation locale et le développement économique et culturel de la vallée de Quint) a été créée en janvier 2010, dans le Diois, région naturelle et historique du département de la Drôme. Elle vise à accompagner les initiatives de développement économique, social et culturel des quatre villages de la vallée de Quint.

Installée à St Julien-en-Quint, l’association compte trois salariés (1,5 ETP) et dispose d’un local, l’Épilibre, ouvert au public 20 heures par semaine. Ce local est avant tout un espace au sein duquel les habitants se retrouvent pour passer des moments de convivialité, porter des projets communs ou bénéficier de services proposés par l’association.

L’association propose notamment des services d’accompagnement informatique et de soutien dans les démarches administratives, ce qui lui confère le statut d’« Espace Publique Informatique ». Cette mission de lutte contre la fracture numérique a également permis à l’association de développer des partenariats forts avec la MSA et la CAF (Caisse d’Allocations Familiales), pour qui elle agit comme Point relais numérique.

Au-delà de l’informatique, l’association œuvre dans divers domaines utiles aux habitants de la vallée. L’ensemble de ses actions lui a ainsi permis d’être labellisée « Espace de Vie Sociale » par la CAF depuis 2013.
En effet, l’Épilibre est un local aux multiples usages, notamment grâce à sa bibliothèque ou son bar associatif. Depuis fin 2017, le local est également ouvert aux adhérents de l’association comme un espace de « coworking », c’est à dire un lieu de travail partagé où sont disponibles des ordinateurs,
connexion internet et imprimantes.
Toutefois, les missions de Valdec’Quint dépassent très largement les services proposés à l’Épilibre. Parmi les services offerts aux habitants, l’association rédige, édite, publie et distribue le journal de la vallée, « La Feuille de Quint ». Ce journal trimestriel fait le bilan des activités locales tout en offrant un
espace important aux articles historiques et patrimoniaux concernant la vallée.

Le reste des services de l’association sont gérés et animés via des commissions.
La commission « culture » organise entre 10 et 15 événements culturels et festifs par an. Les concerts, pièces de théâtre ou autres spectacles sont parfois organisés au local de l’association, mais plus souvent encore dans les différents villages de la vallée.
La commission « smala » anime et encourage le lien entre les familles de la vallée et propose des moments dédiés aux enfants. Ainsi, Valdec’Quint organise chaque année une grande « Fête des Enfants ». Cette commission propose également des moments de rencontre entre parents, notamment autour de films documentaires, pour échanger sur les pratiques éducatives.
La commission « Gratte la Terre » vise à accompagner les habitants dans leurs démarches de réappropriation des savoirs agricoles et de production alimentaire. Riche de nombreux projets, cette commission a par exemple lancé la construction de fours à pain citoyens, l’achat de matériel de
transformation alimentaire pour encourager l’entre-aide et la mutualisation, ou encore la construction de bacs de cultures gratuits et accessibles à tous pour promouvoir les notions de gratuité et d’abondance alimentaire. Depuis cette année 2018, l’association travaille avec une structure partenaire au développement d’installations maraîchères dans la vallée, sous un format coopératif innovant.

Enfin, l’association Valdec’Quint accompagne de nouveaux projets structurants pour le territoire. Pour cette année 2018, les priorités sont mises sur l’accompagnement et le portage du projet de MAM (Maison d’Assistantes Maternelles) « Curieux de Nature », qui ouvrira à l’automne dans des locaux situés au Col de Marignac. Ce projet est particulièrement important pour l’association tant les solutions de garde des jeunes enfants sont limitées sur le territoire.
Parallèlement, Valdec’Quint réinvente son fonctionnement et sa façon d’apporter ses services aux habitants. Depuis l’automne 2017, les salariés de l’association se déplacent chaque vendredi dans les villages de la vallée, à l’aide d’un camion aménagé, pour toucher l’ensemble des habitants de la vallée. Ces moments de rencontre hebdomadaires sont des moments précieux pour apporter des offres d’animation de la vie sociale, y compris aux personnes qui ne souhaitent ou ne peuvent se déplacer jusqu’au local de l’association.